Accueil > Ma Famille > Action Sociale > Missions et activités du (...)

Missions et activités du C.C.A.S. et du service social

Contenu de la page : Missions et activités du C.C.A.S. et du service social

Dès le début du confinement, la responsable du service social, l’assistante sociale et les services de la mairie ont assuré la continuité du service social et du Centre Communal d’Action Sociale (C.C.A.S.) et travaillé au déploiement du Plan Covid-19.

Sur l’impulsion de l’adjointe au Social, toutes les personnes de plus de 65 ans ou bien en situation de handicap inscrites sur le fichier Canicule, Pandémie et Grand froid ont été contactées deux fois par semaine afin de prendre des nouvelles, de rassurer, de discuter et également d’offrir l’aide de la mairie en cas de besoin. Outre le travail fondamental d’assistance aux aînés, il s’est agi d’apporter une parole rassurante et un soutien moral en brisant la solitude de certains, parfois exacerbée en raison du confinement et de la crise sanitaire. Cela a également été l’occasion de donner des informations générales sur la vie du village : fermeture des salles communales, fermeture puis réouverture du marché, horaires des commerces et des praticiens de santé, etc.

Ce dispositif a été porté à la connaissance de l’ensemble de la population grâce aux différents canaux de communication dont nous disposons. Dès le début de la crise sanitaire, toutes les personnes inscrites sur le fichier ont été contactées par téléphone, puis un courrier a été envoyé aux plus de 70 ans de la commune. Il contenait des informations essentielles sur la vie du village et les choix de la municipalité pour protéger la population, tout en invitant les non-inscrits au fichier Covid-19 à se faire connaître auprès des services de la mairie.

Parce que le service social compte parmi les services les plus proches des personnes vulnérables et fragiles, un lien constant a été assuré. Malgré les difficultés engendrées par la crise sanitaire, le service social a maintenu ses missions essentielles. Le travail a été réalisé de manière soutenue et proactive tout en intensifiant les actions afin d’être certains que tous les Saint-Cyrôts puissent bénéficier de toutes les aides dont ils ont besoin. Les situations urgentes ont été traitées en priorité par téléphone. Des rendez-vous ont néanmoins été organisés en mairie pour les situations les plus urgentes. À ce jour, le Centre Communal d’Action Sociale (C.C.A.S.) continue de recevoir en mairie sur rendez-vous.

Ce travail intensifié a aussi été l’occasion de déceler des problèmes sous-jacents et permettra, à terme, de développer des actions supplémentaires auprès de celles et ceux qui n’ont pas pour habitude de faire appel au service social ou au C.C.A.S. Ayant par exemple été témoins des difficultés rencontrées par certains élèves pour pouvoir suivre l’école à la maison, il faudra travailler sur la résorption de la fracture numérique. Dans un tout autre domaine, il y a également le cas des violences intrafamiliales qui sont difficiles à identifier car les victimes et les témoins ont souvent des réticences à en parler. Pour des raisons évidentes, ces personnes continueront d’être accompagnées et soutenues dans les mois à venir et au-delà du contexte sanitaire qui n’a fait qu’amplifier la problématique.

Beaucoup de ces actions sont possibles grâce aux liens étroits que la mairie entretient avec les différents partenaires, notamment la Maison de la Métropole de Limonest, des associations telles que Saint Cyr Entraide et Maxi-aide, la police municipale, et les bailleurs sociaux de la commune. Nous remercions ces organismes et associations d’avoir maintenu voire amplifié leurs niveaux de prestations.
Suite à la décision du président de la République, le 16 mars dernier, de décréter un confinement national, de nombreuses personnes se sont manifestées auprès de la mairie pour aider et soutenir, faire des courses, entretenir du lien social, être présentes auprès de celles et ceux dans le besoin. Nous les en remercions chaleureusement. Grâce à la mobilisation des agents de la commune, les bénévoles extérieurs n’ont pas été sollicités. C’est un constat rassurant de voir que la solidarité vit entre nous dans les moments les plus difficiles.

La limitation des déplacements et des contacts physiques induits par le confinement a permis de circonscrire la propagation du Covid-19. S’il faut s’en féliciter, il ne faut pour autant pas baisser de vigilance. La période de déconfinement commence mais les efforts doivent continuer car la crise n’est toujours pas terminée.
Prenez soin de vous et restez prudents.

A noter

Pour toute information complémentaire, nous vous invitons à contacter le C.C.A.S. au 04 72 20 51 02.